alert-erroralert-infoalert-successalert-warningbroken-imagecheckmarkcontact-emailcontact-phonecustomizationforbiddenlockedpersonalisation-flagpersonalizationrating-activerating-inactivesize-guidetooltipusp-checkmarkIcons/Communication/USP/Cash-deliveryIcons/Communication/USP/Delivery-eveningIcons/Communication/USP/Delivery-same-dayIcons/Communication/USP/Delivery-storeusp-deliveryIcons/Communication/USP/Exchangeusp-free-returnsIcons/Communication/USP/Gift-cardIcons/Communication/USP/KlarnaIcons/Communication/USP/Salearrow-backarrow-downarrow-left-longarrow-leftarrow-right-longarrow-rightarrow-upbag-activebag-inactivecalendar-activecalendar-inactivechatcheckbox-checkmarkcheckmark-fullclipboardclosecross-smalldownloaddropdowneditexpandhamburgerhide-activehide-inactivelocate-targetlockminusnotification-activenotification-inactivepause-shadowpausepin-smallpinplay-shadowplayplusprofilereloadsearchsharewishlist-activewishlist-inactivezoom-outzoomfacebookgoogleinstagram-filledinstagrammessenger-blackmessenger-colorpinterestruntastictwittervkwhatsappyahooyoutube
adidas
adidas / juin 2019

LA CRÉATIVITÉ CONTRE LE PLASTIQUE

adidas et Parley s’efforcent de contrer la marée de plastique dans nos océans.

Le plastique est un échec en termes de conception camouflé en matériau fantastique. Bon marché, résistant, modulable en milliers de formes. Ses caractéristiques lui confèrent un véritable attrait auprès des fabricants et des consommateurs. Elles en font également l’un des pollueurs les plus répandus sur la planète.

Une grande partie du plastique que nous jetons aboutit dans les océans, avec des répercussions aux quatre coins du monde. Le plastique s’incruste dans la chaîne alimentaire, tue la vie marine, détruit l'environnement et affecte même le climat. Il n'y a littéralement nulle part sur terre ou dans les océans qui ne soit affectée par la pollution plastique.

Pour la survie de notre planète et de notre espèce, nous devons combattre la marée montante des déchets plastique. Chez adidas, nous travaillons avec Parley pour lutter contre la pollution plastique qui étouffe nos océans, en utilisant des déchets plastique, récupérés sur les plages et dans les collectivités côtières isolées, comme matière première de toute une gamme de vêtements sport.

parley-xcat-fw19-editorial-problem-of-ocean-plastic-image-01


ON EST EN TRAIN DE SE NOYER DANS LES DÉCHETS PLASTIQUE

Le plastique est pratiquement indestructible. Presque chaque morceau de plastique fabriqué depuis toujours existe encore sous une forme ou une autre. Et huit millions de tonnes métriques de cette substance finissent dans les océans chaque année, causant une destruction d'envergure industrielle. Des déchets plastique souillent des milliers de kilomètres de plages que les humains ne fréquentent même pas. On en retrouve dans l'estomac de 90 % des oiseaux de mer et dans plus de 50 % des tortues; ils tuent la vie marine à un rythme foudroyant. Les microplastiques entrent dans la chaîne alimentaire et causent des dommages insoupçonnés au corps de tous les êtres vivants de la Terre. Mais même si on sait tout ça, on veut toujours plus du produit et on en fabrique en quantité exponentielle. Chaque minute, l'équivalent d'une benne de camion de plastique est déversée dans l'océan. À ce rythme, en 2050, il y aura plus de plastique que de poissons dans les océans.


PARLEY MÈNE LA LUTTE CONTRE LE PLASTIQUE

Parley For The Oceans a été créée pour réunir les gens, les organisations et les marques, et trouver des solutions nouvelles aux principales menaces pesant sur les océans, comme la pollution plastique. Réseau de collaboration et organisation écologique nouveau genre, Parley est un espace où créateurs, penseurs et dirigeants œuvrent à sensibiliser les gens à la beauté et à la fragilité des océans, collaborant pour mettre un terme à leur destruction. Forte de la conviction que la créativité est le moteur du changement dans notre culture, Parley souhaite réunir les créateurs et les marques pour faire du plastique une chose du passé.

Le plastique est un échec de conception, un simple matériau étranger qui ne devrait pas exister sur notre planète. »

– Cyrill Gutsch, fondateur de Parley

parley-xcat-fw19-editorial-creativity-versus-plastic-image-02


ADIDAS S'UNIT POUR LA CAUSE

adidas est un membre fondateur de Parley for the Oceans. L'entreprise souhaitait jouer un rôle de premier plan dans la prévention de la pollution plastique. L’idée d'utiliser un matériau qui pollue les océans pour créer des équipements sport aussi bons que ceux qu'on tire du plastique vierge relevait du fantasme. La première étape consistait à travailler avec Parley pour fabriquer la chaussure de performance qui fut dévoilée aux Nations Unies en 2015. La tige était faite de fibres et de filaments récupérés de déchets plastique marins et de filets de pêche illégaux, puis recyclés. Depuis, le concept est devenu un véritable succès, avec des millions de chaussures et une gamme complète de vêtements et d'équipements sport de haute performance faits de déchets plastiques transcyclés.

Par notre collaboration avec Parley, nous voulons inspirer et mobiliser toute une génération à contribuer à l'avenir de la planète. »

– Eric Liedtke, membre du comité exécutif Global Brands, adidas


AIR, C'EST LA SURVIE DES OCÉANS, DE LA PLANÈTE ET DE L'HUMANITÉ

Parley a développé une stratégie en trois volets pour changer la manière du monde d'aborder le danger de la pollution plastique marine : la stratégie AIR de Parley. Il s'agit d'étapes de travail simples et adaptables pour tous, des ménages aux institutions, des entreprises aux gouvernements. Chacun peut donc changer son utilisation du plastique et avoir une incidence sur les océans ainsi que sur le monde que nous partageons.

Les trois lettres AIR représentent les trois principaux éléments d'action : Arrêter, intercepter et réinventer. "Arrêter" signifie utiliser le moins de plastique possible et recourir à un produit de remplacement dès que possible. "Intercepter" signifie empêcher le plastique d'atteindre les océans et l'en tenir éloigné par le recyclage ainsi que par d'autres utilisations des déchets plastiques.

"Réinventer" signifie repenser les matériaux, les méthodes et les produits qui ajoutent au problème et, sur le plan personnel, changer de point de vue face à la pollution plastique puis conséquemment adopter un mode de vie différent.

parley-xcat-fw19-editorial-problem-of-ocean-plastic-image-02


TROUVER DE NOUVELLES UTILITÉS À DE VIEUX DÉCHETS

La collection adidas x Parley est un exemple d'application de la stratégie AIR. Elle permet non seulement d'arrêter de recourir au plastique vierge, mais aussi d'intercepter les plastiques susceptibles de polluer les océans, puis de réinventer notre approche du plastique (comme déchet et comme matériau) en trouvant des moyens inattendus de l'utiliser afin de protéger les océans.

En termes concrets, les déchets plastique sont collectés et mis en ballots par le réseau de nettoyage international de Parley dans les îles, les collectivités côtières et sur les plages isolées, telles que les Maldives. Le plastique est nettoyé, dénudé et trié à la main pour en retirer tout corps étranger. Ces déchets sont ensuite envoyés dans une usine de traitement où la matière plastique est mise en paillettes par broyage, lavage et déshydratation.

parley-xcat-fw19-editorial-problem-of-ocean-plastic-image-05


DE DÉCHET À ÉQUIPEMENT SPORT

Les paillettes de plastique sont ensuite chauffées, tamisées, nettoyées et séchées avant d'être extrudées, refroidies et coupées en granules de résine. Ces granules sont fondues en un filament qui peut être transformé en Plastique des océans®, une fibre de polyester haute performance dotée de toutes les qualités du plastique vierge. Cette fibre sert à créer une gamme de chaussures, de t-shirts, de leggings, et plus encore. Chaque pièce de la collection est composée d'au moins 75 % de déchets plastique interceptés.

Chaque chaussure apporte sa petite contribution à la préservation des océans. »

–Eric Liedtke, membre du comité exécutif Global Brands, adidas

parley-xcat-fw19-editorial-problem-of-ocean-plastic-image-04


LA LUTTE COMMENCE ICI

En 2019, adidas produira 11 millions de paires de chaussures contenant des déchets plastiques marins transcyclés. Et depuis 2015, notre partenariat avec Parley a permis de garder plus de 2 810 tonnes de déchets plastiques en dehors des océans. Nous étendons les principes AIR de Parley à l’ensemble de nos activités internationales. Nous avons éliminé les sacs en plastique de nos boutiques, des millions d’achats prenant désormais le chemin de vos maisons dans des sacs en papier d'approvisionnements responsables. Et nous avons banni le plastique à usage unique de nos bureaux du monde entier. Nous sensibilisons et responsabilisons également employés, athlètes et communautés afin qu’ils se joignent à la lutte contre le plastique. Notre événement annuel Courez pour les océans (CPLO) a réuni près d'un million de coureurs afin de faire connaître notre ressource la plus précieuse, amassant un million $ pour sensibiliser les jeunes au problème du plastique et à l'état des océans.

Et ce n'est que le début des efforts d'adidas pour supprimer le plastique de ses activités. D'ici 2024, adidas s'est engagée à remplacer le polyester vierge de ses produits par du polyester recyclé à 100 %. Notre objectif à long terme : nous distancer complètement des matériaux plastiques. Pour contribuer à sauver nos océans, notre planète et chacun d'entre nous.

adidas / juin 2019