alert-erroralert-infoalert-successalert-warningbroken-imagecheckmarkcontact-emailcontact-phonecustomizationforbiddenlockedpersonalisation-flagpersonalizationrating-activerating-inactivesize-guidetooltipusp-checkmarkIcons/Communication/USP/Cash-deliveryIcons/Communication/USP/Delivery-eveningIcons/Communication/USP/Delivery-same-dayIcons/Communication/USP/Delivery-storeusp-deliveryIcons/Communication/USP/Exchangeusp-free-returnsIcons/Communication/USP/Gift-cardIcons/Communication/USP/KlarnaIcons/Communication/USP/Salearrow-backarrow-downarrow-left-longarrow-leftarrow-right-longarrow-rightarrow-upbag-activebag-inactivecalendar-activecalendar-inactivechatcheckbox-checkmarkcheckmark-fullclipboardclosecross-smalldownloaddropdowneditexpandhamburgerhide-activehide-inactivelocate-targetlockminusnotification-activenotification-inactivepause-shadowpausepin-smallpinplay-shadowplayplusprofilereloadsearchsharewishlist-activewishlist-inactivezoom-outzoomfacebookgoogleinstagram-filledinstagrammessenger-blackmessenger-colorpinterestruntastictwittervkwhatsappyahooyoutube
adidas
adidas / septembre 2019

FAIRE PLUS. ALLER PLUS LOIN. POUSSER JUSQU'AU BOUT. C’EST LA COURSE À LA LIGNE DE DÉPART.

La saison des courses approche. On y a mis le travail nécessaire. C’est le moment où jamais de maintenir le rythme dans sa routine de course. Et Natasha nous révèle sa source de motivation pour ce dernier coup à donner.

VOICI NATASHA

Natasha est une ancienne pro d'athlétisme. Aujourd'hui, en tant que mannequin sport, elle communique une image authentique et puissante de son travail, partout dans le monde. Nous lui avons parlé de la course et des derniers obstacles à surmonter avant de prendre le départ.

QUELS CONSEILS DONNERAIS-TU POUR SURMONTER LES MOMENTS OÙ L'ON N'A PAS ENVIE DE S'ENTRAÎNER?

C'est l'éternelle saga! Haha! Voilà quelques années, une amie m'a dit une chose qui m'a frappée et qui m'est restée en tête : « S'entraîner, c'est comme se brosser les dents; on ne sortirait pas sans l'avoir fait. » Il faut penser de la même façon avec la forme physique. Ça doit devenir une partie tellement importante de notre vie qu'on ne devrait avoir à lui trouver du temps, c'est quelque chose dont on ne devrait pas pouvoir se passer.

Déterminez à quel moment de la journée vous avez le plus d'énergie physique, d'efficacité et de motivation. Moi, c'est le matin. J'ai une devise au sujet de l'entraînement : « AVANT 10 HEURES. » Parce que JE SAIS que si je ne m'entraîne pas tôt le matin, avant ma journée, il y a des listes, des tâches, des trucs inattendus, la faim et LA VIE qui vont m'en empêcher... Je ne m'entraînerai pas.


training-fw19-bras-and-tights-story-page-image-portrait-sep

Je me dis que je n’ai jamais regretté de m'entraîner. Le plus difficile, ce n’est pas l’entraînement lui-même, c'est franchir la porte. Commencez par éliminer toutes les excuses en ayant TOUJOURS des vêtements d'entraînement avec vous; et au lieu de penser aux efforts que l'entraînement exige, pensez aux résultats. Le sentiment d'accomplissement et de fierté qu'on éprouve... Concentrez-vous là-dessus.

Regardez en vous. J'appelle ça travailler l'humeur. Même si ma routine d'entraînement globale est faite des mêmes cycles, je vais toujours voir en moi si j'ai ce qu'il me faut mentalement et émotionnellement. Suis-je heureuse? Triste? Anxieuse? Énergique? Différents entraînements exercent différentes parties de notre cerveau et de nos émotions. Se demander « De quoi ai-je besoin aujourd’hui? », puis choisir l’entraînement (course, yoga, musculation, boxe, vélo stationnaire, etc.) qui convient le mieux à son humeur, c’est ÉNORME! Il n’y a rien de pire que d'arrêter de s'entraîner en sentant qu'on n'a pas eu ce dont on avait vraiment BESOIN. L'expérience m'a appris que ça arrive quand on fait un entraînement programmé, pas celui dont notre corps et notre esprit ont vraiment besoin.

Il faut rester souple et présent. Quand on fait l'entraînement dont notre corps et notre esprit ont besoin ce jour-là, on ne sent pas obligée de s'entraîner, on VEUT le faire parce qu'il s'agit davantage d'une thérapie et d'une libération que d'une corvée.

training-fw19-bras-and-tights-story-page-image-landscape-1-sep

J’adore courir parce que ça libère l’esprit de toutes distractions et c’est un moyen de se connecter au monde de manière plus authentique. De le respirer, de le voir, de le sentir sous nos pieds.


AS-TU RECOURS À DES EXERCICES OU À DES MÉTHODES EN PARTICULIER?

Je m'adonne habituellement à un mélange de course de fond et de sprint, pour conserver un équilibre sain entre mes muscles lents et rapides. Les jours où je me concentre plus sur les sprints, je m'échauffe avec quelques exercices pour réveiller les muscles explosifs. Un échauffement rapide et facile à faire avant TOUTE course, mais surtout pour un entraînement plus rapide, consiste en une combinaison d'élévation des genoux, de coups de talons sur les fesses et de fentes. Je fais trois cycles un après l'autre, sur un aller-retour d'environ 30-40 mètres. Ça active le fessier, les abdos, les hanches, les ischio-jambiers, les quadriceps et les mollets; TOUT ce qu'il faut échauffer afin d'éviter les blessures et de mieux réagir lors des courses plus rapides. Et il faut toujours, toujours faire de brefs étirements avant et après. On performe non seulement mieux, on récupère mieux aussi.



training-fw19-bras-and-tights-story-page-image-landscape-2-sep

Je pense que la clé pour maintenir la motivation dans toutes routines, c'est de demeurer curieux. Que se passe-t-il si je vais à gauche plutôt qu'à droite? Où mène cette rue? Je me demande si je peux aller plus vite cette fois-ci? Et si je courais quelques blocs par si, puis si je joggais dans cette rue par là?


COMMENT MÊLES-TU LES EXERCICES QUAND TU RESTES DANS UN MÊME ESPACE, POUR LEUR DONNER UNE CERTAINE NOUVEAUTÉ ?

Je pense que la clé pour maintenir la motivation dans toutes routines, c'est de demeurer curieux. Que se passe-t-il si je vais à gauche plutôt qu'à droite? Où mène cette rue? Je me demande si je peux aller plus vite cette fois-ci? Et si je courais quelques blocs par si, puis si je joggais dans cette rue par là? Aujourd'hui, je vais peut-être travailler plus mes abdos ou me concentrer sur ma forme...

L'un des principaux défis que j'aime me donner consiste à courir sans écouteurs. Je l'ai fait une fois involontairement parce que j'avais oublié de les emporter en voyage. Au début, ça m'angoissait : « Qu'est-ce qui va me faire oublier la douleur?! » Hahaha! Mais j'ai découvert quelque chose de très euphorisant. Au lieu de me couper de moi-même, je me suis écoutée... Je me suis concentrée sur mon souffle. Un peu comme la pratique de la respiration adaptée au mouvement dans le yoga. Je l'ai tout simplement écoutée, je n'ai fait qu'un avec elle, j'ai suivi son rythme. J'ai commencé à entendre les oiseaux chanter, la brise souffler. C'était comme si mes sens s'étaient amplifiés. Je me suis laissée distraire par le monde alentour plutôt que par une liste de chansons. Ce n’était certes pas aussi simple que de s'engourdir avec un casque d'écoute, mais c’était tellement plus gratifiant.


COMMENT LE SOUTIEN-GORGE STRONGER FOR IT T'A-T-IL AIDÉE?

Ce que j'aime dans ce soutien-gorge, c'est qu'il soutient sans serrer, que le tissu est soyeux mais aussi durable. J'aime que les bretelles soient réglables et la conception entrecroisée empêche qu'elles glissent quand je cours, ma pire phobie.
ACHETER UN SOUTIEN-GORGE STRONGER FOR IT



COMMENT AS-TU TROUVÉ LES LEGGINGS HOW WE DO?

Le leggings sont comme du beurre. Suffisamment compressifs pour soutenir mon corps aux bons endroits, mais assez souples pour ne pas me serrer.
ACHETER DES LEGGINGS HOW WE DO

adidas / septembre 2019